4%

Une enquête mondiale a été conduite recensant qu’il y aurait 4% des êtres incarnés sur terre qui auraient vécu une EMI, expérience de mort imminente ! 4% !!! C’est énorme, si cette estimation est correcte, cela représente la totalité de la population des Etats-Unis !

A la connaissance de ce chiffre colossal, nous pourrions croire, envisager qu’un réel débat sociétal puisse être ouvert ou pour le moins induise un débat par ce nombre d’être ayant vécu cette expérience. Ils sont de tout pays, culture, croyance, niveau et condition sociale a avoir vécu cette expérience.

Est ce que cette question sur la vie et la mort n’est pas un questionnement universel qui occupe depuis la nuit des temps notre humanité. Est ce que ce n’est pas LA question des questions ! le questionnement primordiale que se pose tout un chacun, qu’est ce que la mort?Qu’est ce qu’il y a après la mort? Induisant de facto qu’est ce que la vie, son origine et son but ?Comment la vie c’est elle déployée, organisée ? Quel est son dessein, son pourquoi induisant irrémédiablement son comment ? Ou allons-nous ? Que devenons nous une fois la « mort » survenue ? Qu’est ce qui se passe, comment ça se passe ? Toutes ces questions séculaires fondamentales et légitimement existentielles posées par l’humanité depuis sa création devraient induire un réel questionnement et débat au vue de ces 4%. Les expériences de EMI peuvent apporter énormément de réponses en soulageant bon nombre d’être plongés dans ces questionnements parfois intenses. Questionnements souvent intenses survenant une fois la perte d’un être cher  engendrant parfois de longue, très longue souffrance pouvant conduire à des pathos ou trauma.

Mais non, rien, du moins rien grand-chose n’est fait dans ce sens à la connaissance de ces 4%, cela reste un sujet très marginal, trop peu traité avec un réel sérieux, si peu investigué quand il n’est pas raillé et moqué. Il n’est nullement nié ici que des initiatives sont conduites. Oui il y a des initiatives, des films, des reportages, des livres, des conférences mais bien souvent, se sont les écrivains des livres parlants des EMI qui sont interrogés dans les médias mais très rarement ceux ayant vécu ces expériences. Idem pour les films ou reportages, se sont souvent ceux ayant réalisé ces films et reportages qui sont interrogés plus longuement que les expérienceurs. C’est un peu comme l’histoire de l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours, les médias posent des questions à l’homme qui a vu l’homme qui a vu l’ours mais très rarement à celui qui a vu l’ours !

A décharge, les êtres ayant vécu ces expériences ne se réunissent pas vraiment non plus, certains ont tout simplement peur d’en parler, d’ être traité de fou par exemple. D’autres font leurs petites soupes dans leur coin avec « mon » association, « mon » expérience, « mon » livre … toujours ce petit « moi » égocentrique où beaucoup cherchent sous prétexte d’aider à d’abord attirer la lumière vers eux afin de fructifier leurs commerces spirituels. Ce sont des expériences vécues, « j »ai participé en prêtant des textes et échangeant avec des personnes ayant écrit sur ce sujet mais rien, pas de suite. Bien au contraire, nous devons signer des décharges auprès des éditeurs pour ne pas demander des droits d’auteur sur nos propres récit de vie, souvent fort douloureux, pour que d’autre en retirent gloire et bénéfice parfois sonnant et trébuchant. Aucune critique ici n’y jalousie, juste un constat simple, du vécu et de l’observation mais toutes initiatives pouvant provoquer un débat, une mise en lumière est bonne à être concrétisée quelqu’en soi la forme ou le support. Pour autant prisonnier inconscient de l’égo et de l’argent, les marges de manœuvres sont « étroites », exiguës.

Pourtant nous pouvons aisément observer que la peur de la mort et tout ce que l’on en dit, a formaté, conditionné de façon forte, prégnante nos modes de vie. Cette incompréhension de la mort induit aussi une très forte incompréhension de la vie, l’une et l’autre étant les 2 faces d’une même pièce, ne pas comprendre l’une c’est inévitablement ne pas tout comprendre de l’autre. Et sans réel compréhension, il est impossible d’incarner un positionnement juste vis-a-vis du sens de la vie.

 Il est vu également que certain diront :  » mais j’ai pas peur de la mort ! » Oh, » j' »en ai entendu beaucoup proférer cette affirmation, mais depuis 2 ans avec cette peur instrumentalisée depuis la « pandémie », j’en ai vu beaucoup avoir leurs masques en voiture, ce tartiner de gel, prendre les 3 doses d’un produit en phase d’expérimentation, ne plus embrasser leurs proches, ne plus se tendre la main, se tenir à l’écart en stigmatisant parfois « l’autre »… mais ils n’ont pas peur de la mort !

En passant, il est certain que pour les 4% ayant vécu ces expériences, tout ce cirque nauséabond du  co-vide,  » attention vous allez tous mourir  » est d’un ridicule sans nom. Ridicule parce que PERSONNE ne meurt, nous quittons juste notre vêtement de peau pour continuer à vivre sur d’autres plans et revenir dans la chair au bout d’un temps que nous décidons. OUI et milles fois OUI je compatis pleinement aux souffrances de ceux qui perdent et ont perdu des êtres chers, OUI. Mais « je » sais aussi par expérience qu’ils ne sont pas morts, absolument pas ! Ils sont juste « ailleurs » et continue de vivre dans ces ailleurs en affinité total avec leur niveau de dévoilement de la conscience acquis lors de leur incarnation. Beaucoup, la très très grande majorité en fait, sont même extrêmement heureux d’être là où ils sont !!! Alors, sécher vos larmes et soyez heureux pour eux, soyez heureux pour vous car vous êtes, nous sommes IMMORTEL !

La peur de la mort : « je » pense ici à ce célèbre neurologue Américain, alexender… le nom m’échappe, qui pendant des années a farouchement critiqué, moqué, raillé ces expériences de mort imminente et les êtres l’ayant vécu. Pour lui ce n’était que des hallucinations créées par des êtres malades, dérangés, des espèces d’illuminés psychologiquement défaillant qui prenaient leurs rêves, leurs dysfonctionnements pour des réalités. Ce n’était pour lui que des effets induits par des drogues prisent par des gens a la psyché malade et tordue cherchant a se valoriser ou que sais-je encore.

Ceci jusqu’au jour où lui-même a vécu une EMI, et oui la vie est bien faite ! Cette expérience a radicalement modifiée ses croyances et ses comportements. Il est maintenant devenu le plus grand défenseur des êtres ayant vécus ces expériences. Il donne des conférences, écrits des livres et c’est excusé de nombreuses fois d’avoir tant critiqué et moqué ceux qui, avec courage et abnégation ont osé parler de leur expérience.

 Il faut beaucoup de courage en ce monde pour aborder ce sujet, en tout cas en occident parce que nos sociétés matérialistes inféodées à l’avoir et au faire plus qu’ à l’ être, sont sourdes aux beautés de la vie, du vivant.

Pourtant le bouddhisme en parle depuis bien longtemps et nous pouvons en retrouver des traces dans la bible également. Cette simple petite phrase :  » beaucoup seront passés à côté de lui et ne l’auront pas reconnu », qu’est-ce que ça veut dire, qu’est ce qui est pointé là du doigt si ce n’est une réincarnation. Posez-vous juste la question sur la signification de cette petite phrase, que cache t’elle ?

A l’heure actuel certain neurologues font des recherches, ils scrutent le cerveau afin de trouver l’origine de la conscience ! Mais c’est un faux postulat de recherche, jamais ces chercheurs ne trouveront la moindre trace de la conscience dans le cerveau puisque la conscience est la créatrice/créateur de la matière, du tangible et de l’intangible, elle est antérieure à la matière parce que celle-ci est consubstantiel à la conscience. Ce sujet a déjà été abordé sur ce blog à plusieurs reprises.

Existe ici la forte impression face à ce déni de débat sur les EMI, que l’humain occidental a bien plus peur de vivre que de mourir ! Pourquoi, mais simplement parce que si le débat était ouvert, si cela devenait un vrai sujet de société par étude et recoupement des millions d’expériences vécues, la vie, la construction de nos sociétés seraient totalement, mais alors là totalement remise en question. Et pour ceux qui nous dirigent, ceci n’est pas envisageable, ils perdraient leur pouvoir et se serait la fin de notre esclavage auxquel ils tiennent afin d’asseoir leurs soifs de contrôle, de domination car pour eux, nous ne sommes que du bétail.

Si cette humanité devait être au fait que la mort n’existe pas, que nous ne venons ici sur terre  pour un temps, celui de l’apprentissage, de l’apprenti-sage à être joie, bonheur et amour. Que toutes nos incarnations successives sont le chemin devant être arpenté pour connaitre l’éveil, la réalisation du SOI étant le seul et unique but de l’incarnation afin de jouer au jeu du JE de façon encore plus merveilleuse. Toutes nos fausses croyances et ce paradigme basé sur l’avoir et le faire s’effondrerait.

Nous nous incarnons sur terre afin de découvrir, redécouvrir que nous sommes la conscience, c’est à dire les créateurs de cette terre, créée afin de venir expérimenter par les sens communs et les invisibles que c’est la somme des pensées de chaque être incarné qui créé la réalité dans laquelle nous sommes plongés grâce a l’incarnation.

Cette terre nous l’avons créée comme un paradis et c’est un réel paradis, elle est en quelque sorte notre maison de campagne grandiose et merveilleuse sur laquelle avec mes autres « MOI » je peux venir, jouer, goutter à qui JE SUIS. Comme toute maison de campagne, elle est partagée en famille et avec des amis, tous les autres MOI. Comme toute maison de campagne, pour y passer de bons moments de joie, d’échanges, empreint d’amour, respect, gratitude et bienveillance, nous veillions a ce qu’elle soit belle, accueillante, décorée, entretenue de façon optimal à ce que nos prochaines vacances puissent se dérouler dans les meilleurs conditions qui soit afin d’y passer des moments joyeux.

Or, ici et maintenant, c’est tout le contraire qui est observé, ayant oublié que cette maison de campagne est notre bien, notre création et que nous sommes venus et y reviendrons par la méconnaissance que la mort n’existe pas, pour des futilités et des fausses croyances hautement destructrices, nous dévastons notre maison de campagne, notre paradis pour de l’argent par l’inique croyance que nous devons gagner notre vie. Or JE SUIS la vie, je suis le vivant et le createur/créatrice de ce tout, alors pourquoi est ce que je devrais me gagner à moi même ! ça n’a aucun sens. Nous sommes le cadeau que nous nous sommes fait, alors pourquoi dois je gagner le cadeau que je me suis fait ?

Nous sommes les créateurs de ce paradis, de cette splendide et magnifique maison de campagne, elle est a nous, elle est notre bien le plus précieux, notre réalisation la plus fantastique, elle nous appartient de fait mais ce n’est pas vu, pas goutté alors nous croyons que nous devons gagner notre vie et pour ce faire, nous détruisons à petit feu cette si belle maison de campagne que nous avons créée dans et par l’amour, le jeu du JE où JE me vois, m’observe, me goutte.

Ici il est observé que la difficulté de parler de ces expériences de mort imminente vient de plusieurs choses. Des croyances culturelles parfois tronquées et fausses induites par certaines religions et dogmes ou encore l’athéisme qui est un autre dogme !!!  … mais aussi il n’est pas envident que « certain » y tiennent vraiment ! Pourquoi pourriez vous dire, mais parce que s’l y avait dans cette humanité la connaissance véridique de l’inexistence de la mort tel que définie et crue par la très grande majorité des êtres, le système du « gagner sa vie », de devoir gagner sa vie s’écroulerait comme un château de carte !!! Si nous connaissions que la mort n’existe pas, que s’incarner sur terre est un peu comme rentrer dans une classe d’école géante appelée terre. Planète où vous viendrez vous incarner de vie en vie pour simplement apprendre à aimer inconditionnellement. inconditionnalité étant elle l’outil du sculpteur pour connaître ce qu’est l’amour c’est à dire qui JE SUIS, l’amour conscience créatrice de cet univers. Il est  certain que le 1% qui détienne tout le pouvoir sur les 99% ne veulent pas que vous sachiez que vous êtes éternel, immortel car de fait ils perdraient tout le pouvoir qu’ils ont sur vous parce que c’est par les peurs qu’ils vous tiennent. Regardez, observez juste ce que cette humanité vit depuis 2 ans maintenant, vous avez été complétement hypnotisé par la peur de mourrir. Connaître, reconnaître que la vie ne s’arrête absolument pas à notre mort physique serait la fin total de leur mains misent sur vos vies par l’esclavage du gagner sa vie dans lequel ils vous ont insidieusement formaté depuis des siècles. Formatage séculaire afin de vous maintenir dans votre rôle d’esclave enchainé, du bétail travaillant chaque jour, sans que vous ne le voyez pour fortifier les chaines avec lesquelles ils vous attachent chaque jour d’avantage.

Si vous regardez bien le système, notre paradigme, nous finançons par la croyance que nous devons gagner notre vie notre propre esclavage. Car ceux qui tiennent le pouvoir sur terre grâce à l’argent veulent vous enchainer d’avantage pour que ça leur rapporte encore plus d’argent et de privilèges tout en vous privant de vos libertés les plus élémentaires.

Beaucoup et à juste titre ont dit, écrit que cette vaccination obligatoire était en fait une expérience de Milgram planétaire, OUI, c’est une évidence mais nous vivons une autre expérience de Milgram et celle-ci dure depuis des siècles maintenant. Depuis notre/votre plus tendre enfance vous êtes conditionné, formaté au « gagner sa vie, réussir sa vie », depuis l’enfance et de façon insidieuse, il y a toujours eu une autorité supérieur, parentale, pédagogique, sociétale; médiatique qui inlassablement fourre dans vos cranes que vous devez gagner votre vie, la réussir et que la preuve de cette pseudo réussite passe par l’acquissions d’objets, le consumérisme fruit moribonds du capitalisme.

Mais qui a dit ça, qui a prophétisé que nous devions gagner notre vie, quel est le texte ancien; séculaire, indiscutable ayant enjoint l’humanité à devoir gagner sa vie, où est ce que c’est gravé dans la pierre comme étant la condition des conditions siné qua none pour vivre qu’il faille la gagner ! Au regard de l’histoire, il y a bien des civilisations qui se sont développées sur terre sans avoir jamais utilisé d’ argent. Il y en a encore d’ailleurs, je pense ici eu Kogis de Colombie qui depuis 4500 ans vivent sans argent !

Pourtant, au regard de l’histoire humaine, ne vous a t’il pas été conseillé de vous tenir loin du veau d’Or … regarder, observer bien ce qui se passe pour l’instant sur cette planète, tout se dévoile, l’apocalypse est là pour qui sait le voir en ayant bien compris l’étymologie du mot apocalypse ! Prenons de la hauteur et du recul, sortons pour quelques instant la tête du guidon et regardons les faits : tout l’argent que vous gagnez fini dans les banques auxquelles vous êtes tenu pour ne pas dire enchaînés avec des crédits, des emprunts, des impôts et fiches de paye, ceci de façon individuelle et collective, national et international. Pour qui observe bien la mécanique économique, vous êtes tenu enchainé à l’argent par l’individualisme qu’il a créée, moi d’abord, les autres en suite !! vous êtes également tenu en tant que nation par la dette public induisant immanquablement que nous appartenons aux banques qui prêtent de l’argent contre intérêt à nos pays. Puissance économique induisant un leadership mondiale afin de maintenir leur pouvoir.

Si nous regardons les banques, a 98% elles investissent 95% de leur fond, VOTRE argent, dans des projets destructeurs de notre environnement? Ce qui fait de chacun et chacune les financiers de votre propre destruction ! La planète est saccagée par les banques qui tiennent et investissent votre argent dans des projet  nous conduisant, si rien de drastique n’est envisagé, à notre destruction, à la fin de notre humanité.  Rien n’est inventé ici, regarder juste les organigramme des banques, lisez des livres sur l’économie, regardez des reportages, … Toutes l’information est là, disponibles à qui pour un temps accepte de lever la tête du guidon ! sans vous en rendre compte, vous créez votre propre enfer que vous financez par votre labeur quotidien, « je » sais, c’est violent mais c’est votre propre violence qui vous est renvoyez, celle de l’ignorance, de l’égocentrisme et de l’individualisme. Tous autant que vous êtes, de prêts ou de loin, de façon directe et indirecte, par votre attachement à gagner la vie, vous contribuez à sa perte !

Il est très bien vu que ce partage est sans doute extrêmement difficile à lire pour certain et il n’est nullement ici l’envie, le désir, le souhait d’ostraciser qui que se soit ! Non, mais sans le voir, sans l’avoir vu, depuis notre plus jeune âge nous sommes conditionnés dans cette expérience de Milgram qui dure maintenant depuis des siècles. Expérience vous ayant conditionnées, formatées au fait de croire que vous deviez gagner votre vie. Une croyance sans Amour ou si peu, une sorte de seul contre tous, être le plus fort, le premier. Les fruits de cette fausse croyance sont l’égocentrisme, l’égoïsme, d’individualisme, le mensonge, la corruption, la manipulation, l’exploitation, …. la liste est tellement longue des maux infligés par cette fausse croyance que la vie doit se gagner parce que si vous regardez bien attentivement la source de bien des souffrances collectives ou individuelles ont leurs racines dans l’argent. Ceux qui en manque font tout ce qu’ils peuvent pour en avoir, quitte à tuer et ceux qui en ont plein et en veulent plus encore font tout ce qu’ils peuvent pour le garder, quitte à tuer ! Est pris ici les extrêmes mais combien de mensonges, de manipulations, de corruption, de destructions chaque jour pour l’argent, COMBIEN !?

Avant de continuer, ceci semble devoir être partagé, un homme célèbre nous a dit :  » aimez vous les uns les autres  » ! Certain peuvent trouver ça puérile, candide, utopique, … NON, certainement pas mais ce qui est vu est que l’argent est le premier outil du grand diviseur, du Satan qui lui veut simplement dire l’adversaire !

Si « aimez vous les uns les autres était incarné, était le vécu de chaque être incarné, il n’y aurait ici sur terre rien à vendre ni à acheter, aucun profit, exploitation ou bénéfice à retirer de la vie, aucune quête de pouvoir et de domination, rien de tout ça n’existerait. Bien au contraire, tout serait a donner, partager en toute générosité, bienveillance et solidarité et ça, VOS vrais dirigeants, ceux qui tiennent les banques, la bourse, l’économie n’en veulent absolument pas car c’est part l’argent, les banques qu’ils vous tiennent. Si aimez vous les uns les autres était notre paradigme si facilement atteignable en supprimant la marchandisation de la vie, du vivant, l’exploitation des uns et des autres, tout changerait du tout au tout en moins d’une décennie. Et la connaissance que la mort n’existe pas, en serait le révélateur.

Mais parlons un peu de la peur et tout ce qu’elle induit de néfaste pour l’être humain. La peur de la mort induit de façon inconsciente, inconscience instrumentalisée depuis des siècles, qu’il faille profiter de la vie, faire des profits puisque qu’après tout, « nous ne vivons qu’une fois », hérésie !

La peur de la mort induit de façon inconsciente, inconscience instrumentalisée qu’il faille réussir sa vie afin de jouir de facilité, savoir consommer des produits futiles, inutiles, nauséabonds, rendant notre bref passage sur terre l’illusion qu’elle sera plus agréable, hérésie puisque qu’en fin de compte, nous perdons notre vie à devoir la gagner. Combien d’être sont réellement épanoui, heureux, enjoués d’aller travailler chaque matin pour gagner leur vie, combien ?

La peur de la mort induit de façon inconsciente, inconscience instrumentalisée, la crainte, la peur de ne pas être connu ou reconnu, de ne pas être aimé ou aimant, celle de ne pas devenir quelqu’un, une personne qui aura réussie et pourra briller aux yeux des autres.

La peur de la mort induit de façon inconsciente, inconscience instrumentalisée, la peur du manque, de ne pas avoir assez pour subvenir a nos besoins et ceux de nos proches par l’individualisme et l’égoïsme induit de façon insidieuse par l’argent.

La peur de la mort induit de façon inconsciente, inconscience instrumentalisée que pour réussir sa vie, il faille la gagner et le fait de devoir gagner sa vie induit la condition de la compétition, être le premier, le plus fort, qui elle induit l’égocentrisme, l’individualisme conduisant a toutes les dérives bien connues et maintenant bien visible pour qui a encore des yeux pour voir, des oreilles pour entendre. Ce que cette humanité traverse pour l’instant avec cette « pandémie » tient grace à la peur de la mort, peur qui est inoculée sans fin, chaque jour dans les médias. Encore une fois,  Pour les êtres ayant VECU une EMI , toutes cette peur de mourir induisant un manque total et cruel de discernement est d’un ridicule, d’une stupidité sans nom car il est bien vu que ces peurs instrumentalisées sont là pour vous soumettre. Cette peur de la mort déversée continuellement dans les médias, est l’arme absolue par laquelle vous êtes, depuis des siècles tenu en esclavage par une petite poignée qui eux tiennent les rennes de ce monde. Par cette fausse croyance en la mort, votre disparition ferme et définitive,  inculquée depuis des siècles qu’il faille réussir et gagner sa vie, vous ne créez bien souvent que des traumas et pathos engendrant eux des karmas parfois bien lourd.

Vos peurs vous contrôles et sont un moyen de vous contrôler pour ceux qui vous gouvernent. vos peurs vous limites, elles vous recroquevilles, comme un bernard l’hermite, comme une moule accrochée à son rocher alors qu’en fait, vous êtes les créateurs des océans et tout ce qu’il contiennent ! Toutes ces peurs desquelles découles votre formatage, votre conditionnement et votre esclavage dans l’égocentrisme, l’individualisme créant votre besoin d’argent pour vivre au détriment de la vie, votre vie, du vivant par l’exploitation sans vergogne des uns et des autres comme de la nature, est le chemin direct du karma car il induit le non-amour. Pourquoi le karma et bien parce que cette égocentrisme, individualisme basé sur le réussite, le profit, le gagner sa vie égoïste vous font passer complétement a côté de l’amour. De l’amour pour vous même, de l’amour pour autrui, de l’amour pour votre terre, cet si belle et merveilleuse Mère nourricière sans laquelle vous ne seriez RIEN, vous ne seriez même pas là !

 Cette Fausse croyance en la mort, votre disparition pur et simple, engendrant le devoir  gagner la vie, est en fait un outil d’asservissement vous coupant des uns et des autres en  rapportant beaucoup d’argent a ceux qui le tienne leur permettant de vous maintenir en esclavage par le fait même de vous couper les uns des autres par l’individualisme qu’il induit. Ce « devoir gagner sa vie, vous a sans le voir, sans le savoir « corrompu » car ils vous a éloigné d’un conseil fort simple pour vivre heureux et épanoui,  » aimez vous les un les autres  » ! 

 A cause de l’argent, le veau d’or , ceux qui le tienne s’en servent pour corrompre des êtres qu’ils choisissent, vos politiciens, afin de vous maintenir dans l’esclavage par l’instrumentalisation que seul l’économie, l’argent est le moteur de la vie et de votre bonheur. Pourtant et j’y reviens encore et encore, Ne vous a t’il pas été conseillé de vous tenir loin du veau d’or. Ces mots peuvent paraitre désuet voir stupide mais regardé bien, observé bien les tenant et aboutissant de cet esclavage, de cette adoration que cette humanité à pour l’argent. Chaque jour vous êtes des centaines de millions a rêver, prier, désirer de toute vos forces dès votre réveil a avoir de l’argent bien plus que la simple joie d’être et la santé. Combien d’entre vous vous levez vous le matin en vous demandant simplement en toute gentillesse, tient de quoi est ce que mon voisin a besoin ? Pouvez vous voir, sentir, imaginer ce que serait un monde ou chacun serait débarrassé de cette fausse croyance qu’il faille gagner sa vie ! Fini les guerres car elles se sont toute faites pour l’argent, la possession, la quête illusoire de toute puissance, de pouvoir et de domination. Seul des êtres dysfonctionnels ont soif de pouvoir et de domination de leur prochain. IL est très bien vu que tous ne sont pas assoiffés d’argent, mais celui-ci ayant engendré l’individualisme outrancier, si vous en manquez, personne ne viendra vous en donner par la peur d’en manquer à son tour. Cette peur d’en manquer vient du fait qu’il n’ya pas de réel solidarité car c’est chacun pour soi ce qui pousse bon nombre d’incarné a tout faire pour en avoir le plus possible et ceci de façon parfois très douteuse pour ne pas dire malfaisante.

Devoir gagner sa vie a engendré toute la destruction de cette planète au profit d’une poignée, cela vous a rendu égoïste, égoïsme vous ayant privé de vos meilleurs part. Cette croyance a devoir gagner sa vie vous a privé du vrai amour, de la bienveillance, de la générosité, du partage, de la solidarité, de la compassion, du respect, de l’empathie et c’est exactement ce qui vous détruit et vous causes des traumas et pathos qu’ils vous faut venir soigner d’incarnation en incarnation…. 

la peur de la mort qui peut être légitime car perdre un être cher est douloureux comme celui de devoir le quitter, c’est certain mais si le débat était ouvert sur les emi, si la parole était donnée aux êtres ayant vécu une telle expérience, le sens de la vie, son but, son dessein et les merveilles qu’elle recèle verrais un changement radical de notre paradigmes sociétale.

Depuis la création de cette humanité, il n’y a jamais eu autant d’argent sur terre et pourtant chaque année c’est 9 millions de personne qui meurent de faim et de soif.

Ne voyez vous donc pas que tout cet argent, qui n’est rien de plus que des chiffres virtuels sur des écrans d’ordinateur est la somme, le résultat de toute la dévastation de cette planète. Ne voyez vous pas que tout cet argent est le résultat de la misère de bien des êtres humains. Ne voyez vous pas que tout cet argent est la somme, le résultat de la disparition de centaines de races animales et végétales. Ne voyez vous pas que tout cet argent est ce qui privera demain vos enfants et petits enfants d’une vie saine et équilibrée en toute liberté. Ne voyez vous pas que tout cet argent est le sang de la terre et des peuples détruit par l’illusion d’un pseudo pouvoir sur la vie.

Ne voyez vous pas que tout cet argent est en fait ce qui vous prive de votre liberté et de votre capacité à aimer.

Désolé pour ces mots qui peuvent sans doute choquer mais il y a sur cet terre un tel engourdissement, une telle inconscience.

Depuis ces diverse expériences relatées sur ce blog et surtout depuis cette EMI, il est vu que JE SUIS LA VIE, éternelle, immortelle et infinie ! alors pourquoi est ce que je dois me gagner à moi même ?? ça n’a aucun sens. JE SUIS la vie et JE me donne à tous et à chacun en part égales, alors pourquoi est ce que vous ne partagez pas qui JE SUIS, c’est a dire la vie que vous êtes. Sortez de vos murs, sortez de vos prisons mentales, ouvrez les yeux et accepter d’avoir été trompé et de vous être trompé. 

La peur de mourir, la peur du manque induit cet égoïsme créant le gagner sa vie, qui lui induit une hypertrophie du mental, un hyper développement de l’intellect par un attachement à l’avoir et au faire ayant eux conduit au développement de notre société capitaliste basée sur le consommation, la marchandisation de le vie, du vivant et l’exploitation de l’humain par l’humain sans vergogne nous conduisant doucement mais surement a la 6 extinction de masse si un changement radical de paradigme n’est pas incarné. Mais il est encourt et tout est juste même si les tribulations seront douloureuse pour bon nombre d’entre vous….

Karl Gustave Jung a étudie durant sa vie des communautés autochtone de différent continent. Vous savez ceux que l’ on appelle les sous développer par exemple, ceux faisant partie des tributs sauvage vivant dans les forêt, c’est sorte d’humain de seconde zone pour notre monde moderne !

C’est êtres vivent, vivaient bien souvent sans argent et le mots vol, voler une personne, le fait de déposséder un autre de ce qui est sien, et bien il ne connaissait pas ce mots puisque chez eux il n’y avait pas de vol ! tout comme le viol, pas de viol chez eux, il n’avait même pas de mot pour cet acte. Curieux n’est ce pas pour des sous déveloper non « moderne »….

Nous pouvons aussi reparler des Kogies de Colombie. Ils sont sur terre depuis 4500 ans et vivent sans argent mais néanmoins, ils ont fait l’essais de l’argent il y a quelque année. Ils ont planter du café qu’ils ont revendu a la ville, et très vite ils se sont rendu compte qu’un déséquilibre profond s’installait dans leur communauté. Ils ont commencer a voir de l’égoïsme, de l’individualisme, de la jalousie, des mensonges, des manipulations, des escroqueries. Ils ont vu arriver des objets « moderne » qui eux aussi susciter de la convoitise ce qui a crée des heurts, des disputes, … enfin, tout ce que nous pouvons entendre dans nos presse de façon quotidienne. Ayant vu que la cause des causes des troubles conséquent causé a leur communauté était l’argent, ils ont tous en commun décider d’arrêter de cultiver du café pour la vente ! cette façon d’être porte un nom, la sagesse !

 Il est aussi observer que Certain cherche a sortir du système économique mondial tenu et entretenu par une poignée

J’entend ici là le souhait et le développement de monnaie local parce que beaucoup a l’heure actuel voient très clairement que ce monde , cette humanité est tenue enchainée, en esclavage par les banques, les crédits et les dettes.

 Néanmoins, Aucune monnaie d’aucune sorte ne sera la panacée d’un devenir humain serein et équitable avec pour seul et unique vision, l’incarnation du  bien commun. Pourtant l’observation de ce qu’est la vie donc la conscience qui n’est qu’une seule chose, l’AMOUR, la joie de s’offrir en toute gratuité d’elle-même a elle-même par la simple joie de goutter pleinement, savourer en toute gratitude la joie d’ÊTRE est notre planche de salut là dans les coeurs et les mains de chaque UN et chaque UNE.

Que ce soi l’euro, le dollar, le bitcoin, la june, c’est un peu du pareille au même, toute ces nouvelles monaie change la forme mais a quoi bon si le fond lui n’est pas changer ! Le gros souci de l’humanité est de poser des échelles de valeur sur le vivant, la vie, la conscience et c’est là ou l’humain doit travailler sur ces fausses échelles de valeur, des prix qu’il donne au vivant de façon tout a fait arbitraire et fausse. L’humain doit aussi travailler sur le fait que la vie, le vivant, la conscience, Dieu donc vous même, ne sont pas des marchandises, c’est sur la marchandisation du vivant donc de lui même que l’homme doit travailler.

N’oubliez pas ceci, ce que vous possédez fini toujours par vous possédez, ce a quoi vous êtes attacher fini toujours par vous attacher, hors comment trouver l’amour pur et inconditionnelle, la liberté d’être si vous êtes posséder et attacher… a méditer

Du point de vue de la conscience tout est sacré car tout exprime dans la matière la beauté de ce qui est et tout est insécable, intrinsèquement, imbriqué l’un dans l’autre car le tout contribue au tout pour son épanouissement et son évolution. encore une fois il n’y a dans le vivant, la vie, la conscience aucune mais alors là aucune dualité, c’est faux, c’est une fausse croyance née de la total incompréhension des lois ontologique du vivant et sa pérennisation . tout est intrinsèquement complémentaire, totalement amoureusement complémentaire pour que la vie jaillisse en toute joie sans fin pour l’éternité don le moteur est la permanente impermanence don la mort est l’un des moteur fondamentaux !

Un brin d’herbe est aux yeux de la conscience bien plus sacré qu’un dollar, un euro ou une june . Sacré pourquoi car sans l’herbe, le végétal l’eau la terre et le soleil qui est pure conscience, aucune vie n’est possible et c’est a ce simple constat que nous devons arriver si nous voulons, désirons une vie respectueuse de ce qui EST. la vie, le vivant, la conscience n’a jamais été, n’est pas et ne sera jamais une marchandise a vendre ou acheter !

les 4 éléments sont indispensable a l’épanouissement du vivant, c’est pour quoi un arbre, un brin d’herbe, des gouttes d’eau , une poignée de terre et un rayon de soleil auront toujours une valeur incommensurablement  supérieur a un diamant ou un lingot d’or car sans ces 4 éléments, la vie ne peut exister .

Je croirais en ces nouvelles monnaies le jour ou leur créateur annoncerons qu’elles sont juste une étape afin de faciliter l’abandon de toute monnaie, de toute échelle de valeur fausse et tronquée du vivant pour revenir, venir a une humanité basée sur la joie d’ÊTRE, être au service du vivant, de la vie donc des uns et des autres habité uniquement par le souci du bien commun et sa pérennité.

Si par la gratuité nous savons que notre voisin, notre frère veillera sur nous afin que nous ne manquions de rien, tout ira pour le mieux ! les peuples premier vivaient comme ça et tout allait bien jusqu’au jour ou d’autre sont venu sur leur terre pour l’exploiter et les exploiter en leur faisant croire que la modernité était l’acquisition de bien matérielle, ce qui a induit leur esclavage et soumission a une idéologie fausse nous conduisant là ou nous en sommes !

la gratuité et le troque ne sont en aucune façon un frein a une évolution, bien au contraire, cela induit la responsabilisation plus qu’a l’exploitation et la responsabilisation induit le respect et la gratitude, une des sources de la joie donc de l’AmourN’ayez pas peur de la mort, c’est un mensonge, qui vous êtes ne peut mourir, oui de façon inéluctable grâce a la permanente impermanence vous quitterez ce magnifique costume bio chimique quantique, ce vêtement de peau qui par la matière vous permet de goutter, savourez qui vous êtes mais votre âme, cette autre vêtement éthérique  ne meurt pas car ce vêtement éthérique vous permettant de vous incarner de vie en vie est lui aussi une fabrication de la conscience, ce que vous êtes en définitive.
Aimez vous les uns les autres, la est votre destiner, le but même de la création.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s