Après EMI, retrouver un quotidien (3/3)

Ce avec quoi je me suis réincarné,

je vais tenter d’offrir une image de ce que j’ai vu, compris, senti, goutté de façon simple et merveilleuse.

Pour moi, mon corps est un univers à lui tout seul dans lequel vit un nombre incroyables de planètes, de soleils, de galaxies que je comparent à nos organes : foie, estomac, cerveau, rate, vessie, œil, main, pieds,… enfin tout ce qui constitue mon corps physique interne et externe, éphémère et périssable car fruit de la permanence impermanence principe fondamental et d’expansion du vivant, de la vie, de la supra-conscience, de Dieu… et ces galaxies et planètes sont habitées, constituées par la vie, des êtres vivants, que sont mes cellules et millions de bactéries qui les composent, qui elles-même sont faites d’atomes agglutinés ensemble par affinité de même genre en adéquation avec leurs niveaux vibratoires.  Atomes de même genre et affinités qui créées et régénères mes cellules et bactéries par lesquelles je suis, j’existe en tant qu’individu née de la même source que chacun et chacune d’entre nous. Création et recréation de ces cellules et bactéries par le principe du jaillissement de la vie qui est un processus qui vient de l’intérieur et s’expanse vers l’extérieur et non l’inverse comme souvent cru.

Pour chacun des atomes, cellules et bactéries qui forment votre corps, vous êtes Dieu, tout comme vous, votre corps est une infime partie du corps de Dieu, l’Univers dans sa globalité, de la supra-conscience divisée en des milliards de particules afin de faire l’expérience la plus grandiose d’elle / lui-même par la création et l’incarnation dans la matière, l’informe qui prend forme dans la matière pour voir qu’il / elle EST et ce sublimer par l’intermédiaire de la matière dense, seul chemin indispensable à sa propre réalisation afin de faire l’expérience de qui elle/il est.

De ce point de vue, je suis un atome qui fait partie du corps céleste du supra conscient, de Dieu en construction et reconstruction, en expansion permanente

 

Pourquoi ce jaillissement d’amour est-il freiné ?

 

Pour ma part, une des chose principales qui m’est apparue est notre croyance qu’il faille gagner notre vie !!! Aberration incommensurable à mes yeux maintenant pleinement ouvert.

La vie est un jaillissement de joie permanent, un cadeau inouïe que la vie se fait a elle-même en permanence, un cadeau inestimable et sacré.

Alors pourquoi dois-je gagner le cadeau ? Si c’est un cadeau, si c’est une offrante, pourquoi dois-je gagner l’offrante plutôt que la partager en me coulant en toute syntonie, symbiose avec les lois qui créent, co-créent et recréent la vie en partance dans son jaillissement d’amour total et inconditionnel. Si je suis éternel et infini, forcément il n’y a rien à gagner puisque je suis tout et tout est moi.

J’ai pu observer que la grande erreur de notre humanité est d’avoir marchandé le vivant, la vie où tout sur cette terre est marchandé, tant le minéral, le végétal, l’animal que l’humain. Tout se vend et s’achète par l’exploitation sans vergogne de l’un comme de l’autre au détriment des uns et des autres nous ayant conduit où nous en sommes ici et maintenant.

La vie sous toutes ses formes n’est pas une marchandise prompt a générer des profits. Profit de quoi quand cette marchandisation conduit directement à la destruction de la vie, du vivant donc de Dieu et sa création ?

Dans la matière tout est vivant, le minéral, le végétal, l’animal et bien évidemment l’humain sont la VIE,  tout est la vie, tout porte l’empreinte indéfectible de Dieu, de la supra-conscience, de l’intelligence amoureuse de la vie, de ce jaillissement perpétuel de joie et d’amour sans fin.

Tout ce qui nous entoure, ce que nous ingérons, consommons est Dieu en fait, et Oui cher frère et sœur vous êtes Dieu et Dieu ne fait pas de commerce avec lui-même surtout quand ce commerce destructeur le met en péril et déséquilibre son harmonie, harmonie que vous êtes puisque qu’IL EST ce que vous êtes et qu’IL EST puisque vous êtes les enfants sacrés de ce tout ce qui vie en vous puisque vous vivez en LUI et qu’il vit en vous !

Nous pouvons faire l’analogie suivante. Notre corps est constitué de millions d’atomes de toutes formes et natures prompts a créer la vie. Tous les êtres vivants et ce corps sont les réceptacles dans lesquels la vie s’expanse, se régénère, se crée, co-crée et recrée. Chaque atome de notre corps peut être envisagé comme un être humain dans son ensemble et que chaque être humain est un atome du corps de Dieu en construction et ce corps est le cosmos, l’univers en expansion donc construction, reconstruction constante dans la permanente impermanence. Pour ceux qui connaissent les fractals, le microcosme et le macrocosme, cette image sera très facile à visualiser.

Chaque être humain, chaque forme de vie est le corps de la vie, du vivant, du supra conscient qui se créé, co-créé et recréé sans cesse à l’infini depuis des siècles et des siècles pour les siècles et les siècles et rien ne pourra jamais arrêter ce principe, nous pouvons momentanément freiner, salir ce principe en n’utilisant pas les bonnes méthodes d’expansion du vivant. Nous pouvons même nous détruire et causer des dégâts à la terre mais toujours la vie sera la plus forte et ce reconstruira sur ses bases sous une forme ou une autre car toutes les formes sont possibles et l’adaptabilité du vivant, de la vie est sans fin, incommensurable car elle est le jaillissement perpétuel de l’amour total et inconditionnel.

Toute cette marchandisation me donne l’image que mes cellules, les bactéries qui me compose, mes globule blanc et rouge seraient en train de tirer profit de mon corps au risque de le détruire prématurément et que toutes ces cellules et bactéries pour la destruction de ce corps dans lequel elles vivent, habitent en quelque sorte me demanderaient un salaire pour continuer de me détruire d’avantage. Salaire qui est en fait une totale illusion puisque celui-ci me conduira à ma propre perte. D’ailleurs le mot salaire n’est pas anodin… sale air… sale ère… Est-ce que tout c’est salaires n’ont pas pour résultats la dévastation de notre maison. Est-ce que tout ces salaires pour lesquels nous travaillons tous n’ont t-il produit un sale air, la pollution et destruction de notre écosystème juste pour des chiffres virtuels sur des écrans d’ordinateur. Il n’y a jamais eu autant d’argent sur cette planète et elle n’a jamais été aussi dévastée. Combien de races animales ont-elles disparu de la surface du globe ? Combien de formes de vie connues et inconnues  ont elles déjà disparu ceci pour le simple profit et l’illusion dérisoire et stupide de dominer la nature, de l’avoir marchandé ?!

Est-il si difficile de voir, comprendre, conscientiser que tout cet argent accumulé sur terre n’est rien d’autre que la marchandisation de la vie sous toutes ses formes ? Marchandisation et exploitation nous conduisant à peut être nous détruire ? Est-il si difficile de voir que tout cet argent est le sang des peuples, de femmes, d’hommes et d’enfants enchaînés, exploités. Est-il si difficile de voir que tout cet argent est le fruit de tout ces animaux massacrés, disparus de la terre. Est-il si difficile de voir que tout cet argent est le produit final de notre auto-destruction et destruction de notre habitat !

Pour moi le but d’une EMI est de parler, d’ouvrir un débat, une réflexion mondiale sur la réincarnation car si cette vérité est acquise en toute conscience chez chacun et chacune d’entre nous, tout pourrait changer très vite.

Si nous prenons conscience enfin que nous sommes tous frère et sœur nés du même père-mère et que cette terre est une splendide et merveilleuse maison de campagne sur laquelle nous nous réincarnons afin de nous parfaire en nous fondant en syntonie avec les lois d’amour qui l’on créé et nous ont créé. Quel est le fou qui va s’amuser pour de futurs profits et quête de pouvoir à détruire cette magnifique maison de campagne et faire du tort a ses frères et sœurs en sachant que demain il reviendra pour réparer, nettoyer ce qu’il aura détruit, sali, maltraité et causé du tort.

Si nous comprenions mieux le but de la vie qui n’est rien d’autre que de s’élever au plus haut degré d’évolution spirituel et divin à travers la matière, réceptacle de tout cet amour afin que la vie, le vivant, dieu ce voit à travers chacun d’entre nous dans toute SA vérité et merveille, tout changerait du tout au tout en quelques secondes !

Après mon expérience d’EMI, il m’a été permis entre autre de voir des auras, c’est à dire la qualité vibratoire, énergétique du vivant qui s’exprime en son et en couleur. J’ai pu voir et observer toutes les auras nées de la matière montée dans le ciel dans un élan de pur et noble amour et j’ai pu voir les auras des mondes subtils venir « adouber » en pur amour rentrées en fusion en connexion avec les auras de la terre, c’est à dire que que j’ai pu observer à quel point le subtil était en amour de la matière et a quel point la matière est en amour pour le subtil, a quel point les 2 s’appellent continuellement, a quel point elles dansent et font/ sont l’amour en permanence. J’ai vu le pouvoir de l’éros, la puissance amoureuse qui uni le visible et l’invisible, le dense et le subtil, j’ai vu a quel point le subtil cherche à se densifier pour faire une expérience plus grande de qui il est et a quel point la matière cherche à être plus subtile afin, elle aussi, de faire une plus grande expérience de qui elle est.

J’ai vu que l’un et l’autre ne sont pas séparés et au contraire cherchent à fusionner et ce trait d’union entre les 2 faces d’une même pièce, c’est nous, chacun et chacune d’entre nous en tant qu’enfant sacré de la création. Nous sommes le trait d’union entre la matière et le subtil et il nous appartient de créer cette union, comment, en abandonnant définitivement toutes envies de profit, de pouvoir, de domination, de peur, de colère, de haine de rancœur, d’amertume, de mensonge, de tromperie, de manipulation, de destruction…. et j’en passe et j’en passe. La juste attitude pourrait se résumer en quelques mots, abandonner l’argent pour passer à L’Art (des) gens, c’est à dire que nous avons tous des dons et des facultés pour telle ou telle chose et ces dons c’est de la mettre au service du bien commun, le bien comme UN; dans le total respect des lois universelles, ontologiques, lois qui ne sont rien d’autre que l’AMOUR inconditionnel.

Robin

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s