Tu es bien plus que la personne, que l’individu, tu es l’infini…

Tu n’es pas qui tu crois être, tu es bien plus que la personne, que l’individu, tu es l’infini.

Le souci de notre prison mentale est de nous être identifier à la personne, à l’individu, au corps physique, à l’enfant qui a grandi selon certaines croyances, expériences qui engendrent des souffrances, des émotions, des pensées. Tout ce monde phénoménale, celui des phénomènes internes est ce que les bouddhistes appellent la maya, l’illusion dans laquelle notre mental est prisonnier dans la matière.

Nous sommes une âme qui s’incarne dans un vêtement de chair, un véhicule appelé le corps physique afin de faire l’expérience dans la matière de qui elle est, qui IL EST. Mais SA vérité est au delà de la matière, ton être, l’âme, est antérieur à la matière, celle-ci n’est rien d’autre que le terrain de jeu pour  retrouver cette vérité.

La chose qui nous attache à la personne, à l’individu, à ce que nous croyons être, est notre mémoire et la croyance d’être le corps physique dans la matière. Et là est notre erreur, l’attachement à la mémoire et au corps est notre engourdissement, la perte dans l’illusion, dans la maya.

Notre corps se régénère constamment, à chaque seconde des milliers de cellules constituant notre corps physique meurent et sont évacuées par les émonctoires et remplacées par de nouvelles cellules crées avec des aliments que nous mangeons chaque jour. La nourriture que nous absorbons est l’essence, l’énergie par laquelle notre corps est reconstruit, régénéré à chaque seconde.

Quand nous prenons notre douche, les cellules qui constituent notre peau, l’épiderme se détache de notre corps et finit dans les égouts. Cette peau est constamment remplacée, régénérée par le fonctionnement interne du corps géré par le subconscient.  Tout comme tes cheveux qui poussent tout au long de ta vie, tu coupes tes cheveux mais ils repoussent sans cesse. Il en va de même pour chaque cellule constituant, construisant ton corps à l’intérieur. Il n’y a pas de différence entre intérieur et extérieur, chaque jour les cellules qui constituent tes organes, tes os, tout ce qui est ton corps est éliminé et reconstruit, meurt et est recréé sans cesse.

Toute cette merveilleuse mécanique du vivant, de ton corps ce fait sans-même que tu en ais conscience. Tu es comme un arbre qui perd ses feuilles, feuilles qui repousseront le printemps suivant. Ton corps fonctionne exactement de la même façon. A l’intérieur de ton corps, tes cellules sont comme les feuilles tombant de l’arbre en automne et repoussant au printemps. La petite différence est que dans ton corps, sur ton corps, tu es dans les 4 saisons en permanente impermanence. Toutes tes cellules meurent et se régénèrent sans cesse.

Dans mon souvenir, cette régénération totale de ton corps, extérieur et intérieur se fait sur une période +/- 8 mois, tous les 8 mois environ, tu es un être complètement nouveau, tout ton squelette, tes os sont régénérés en 3 mois !!! Ta structure la plus dure est « fondue », détruite et reconstruite en 3 mois.

Donc, la personne, l’être que tu es maintenant est déjà mort physiquement. Il a été complètement  » détruit » et reconstruit de très nombreuses fois. L’enfant qui est venu au monde est physiquement déjà mort et reconstruit des dizaines de fois, la seule chose qui t’empêche de voir, comprendre cela, qui te fait croire que tu es ceci ou cela, c’est uniquement ta mémoire, l’identification à un corps qui en fait a déjà disparu de très nombreuses fois.

Compte tenu que nous nous régénérons totalement tous les 8 mois environ, un être humain de 40 ans est déjà mort et reconstruit plus de 60 fois…. Plus de 60 fois, la seule chose qui te fait croire que tu es toujours toi, ce corps, est uniquement ta mémoire, tes pensées, tes émotions. Tout le reste a disparu et a été remplacé de très nombreuses fois.

Cette vérité que la science nous a prouvé et démontré depuis quelques années maintenant, reste inconnue et incomprise par le plus grand nombre des êtres humains de cette planète. Cette incompréhension est la source de l’entretien des souffrances. Or c’est une vérité dont nous devons impérativement prendre conscience. Nous ne sommes pas le corps, nous ne sommes pas notre mémoire, nous ne sommes pas nos pensées, nous ne sommes pas nos émotions, nous sommes derrière tout cela. Tous ces phénomènes ne sont que des expériences, du papier de verre sur lequel nous polissons notre âme pour revenir au Soi, revenir à la conscience, à qui IL est et qui tu es, qui sont un, unis et jamais séparés.

D’où viennent alors les maladies ? Elles viennent des pensées négatives que nous entretenons. Si nous vivons dans un univers de pensées négatives, nous désagrégeons nos cellules favorisant telle ou telle maladie. Et l’entretien de ces pensées conduit à régénérée des cellules malades en correspondance avec nos pensées, notre état d’être. Si nous gardons des pensées saines et pures, nous créerons des cellules saines et pures, si nous entretenons des pensées négatives, nous créerons des cellules défectueuses et cela est logique, nous imprimons dans notre corps ce que nous sommes.

Une personne joyeuse, aimante sera rayonnante et cela se verra par son entourage, une personne dépressive, frustrée, négative, paraîtra « lourde », l’énergie qui émanera d’elle ne sera pas rayonnante. Il se passe le même phénomène à l’intérieur du corps, une personne rayonnante régénérera des cellules rayonnantes qui lui apporteront plus de santé. Une personne triste, terne, régénérera des cellules tristes et ternes ce qui entraînera des mal-êtres, des maladies. Le corps répond toujours à nos états d’être, à nos pensées.

eau
Résultats de l’expérience du Dr Masaru Emoto

L’état de notre corps physique est toujours la réponse exacte de l’état de notre être, de notre mental, de nos émotions. L’un répond à l’autre, ils sont toujours en miroir ce qui en fait est une grande chance car cela doit nous permettre de changer certains fonctionnements internes (nos pensées, nos émotions, nos croyances, nos peurs, nos projections venant du passée) qui sont reconduits dans le futur.

Pour avoir un corps sain et en bonne santé, les outils à acquérir sont une alimentation saine afin d’aider le corps à reproduire des cellules saines et aussi des pensées et émotions gérées sainement qui elles-aussi contribuerons à la création, re-création de cellules saines.

Manger sainement et continuer des pensées négatives ne sera pas très bon pour la régénération des cellules saines.

Une pensée positive et des aliments mauvais, ne seront pas très bon pour la régénération de cellules saines. Il est important de chercher un équilibre constant entre ce que l’on mange et ce que l’on pense, un esprit sain dans un corps sain est la résultante de pensées saines et d’aliments sains.

Robin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s