Le devoir de « gagner sa vie »

Gagner sa vie…

Ce terme est né d’une croyance séculaire, multi-millénaire, sans doute la plus grande aberration de notre temps. Ce terme symbolise notre esclavage le plus ultime, la mise en coupe de notre humanité, la destruction de l’être par l’avoir et le faire, la mise à sac de la biosphère et de l’écosystème. Cette croyance est si fortement inscrite dans la psyché humaine qu’il est certainement le plus grand défi que notre humanité doit dépasser si elle veut trouver la voix de la vertu, sa sauvegarde et l’indépendance individuelle et collective mais aussi la sauvegarde et pérennité de son habitat, la terre ! Notre humanité devra tôt ou tard se couper de cette folle croyance qu’il faille gagner sa vie afin de retrouver son interdépendance collective et individuelle par l’entraide solidaire bienfaisante au bien commun, à l’égalité par l’émulation le partage et la générosité.

Ce terme, cette croyance qu’il faille gagner sa vie plus que de la vivre est la plus grande preuve du non-sens, la plus grande supercherie à laquelle nous avons tous adhéré sans même comprendre, réfléchir à ce que cela allait induire pour l’avenir de la planète et l’avenir de l’humanité, celle de notre inter-connexion au Grand Tout, à la vie, au vivant, à chacun et de notre interdépendance.

Gagner sa vie est le paradigme de la division des êtres, la division de leur unité primordiale et de de notre unité principielle, inter-connexion à la vie, au vivant. Gagner sa vie est la chute, l’abîme dans laquelle nous sommes tombés par l’utilisation de son premier outil, son couperet, sa guillotine qu’est l’argent nous ayant « donné », perdu dans l’illusion de l’avoir, de la propriété, de la possession du pouvoir ayant subtilisé le POURVOIR par l’inter-dépendance, l’inter-connexion intriquée et aimante qu’est la vie, le vivant, la création.

L’argent comme déjà dit est le fruit pourri du « gagner sa vie », il est l’outil du Satan. Satan qui veut simplement dire étymologiquement, l’adversaire, et qu’est-ce que l’adversaire ? Le voile du mental, de l’intellect tout puissant qui veut régner en divisant plus qu’en unissant. Ce mental qui trucide le cœur par l’extrême importance que nous lui avons accordé.

C’est très clair et tout à fait lisible chaque jour en fait, pour qui sait voir et entendre, la sur-exploitation des ressources de la terre et sa si malfaisante gestion font craindre le pire pour le devenir de la planète et du genre humain. Ce pire s’appelle le collapse, l’effondrement ou encore l’apocalypse et là encore, que veut vraiment dire apocalypse de façon étymologique ? L’enlèvement du voile, ce voile du mental, de l’intellect, de la coupure du cœur entretenant l’illusion fallacieuse que nous ayons besoin de gagner notre vie, de faire des profits, d’exploiter l’humain et la terre, de faire chaque jour la marchandisation du vivant, de la vie, de la création, de Dieu, de nous-mêmes !

7408439474_b6e7c02a0b_b

L’argent est ce fantôme que nous créons entre nous et Nous, entre nous et eux, entre moi et toi, entre moi et moi, entre nous et LUI, entre LUI et nous, entre nous et la vie. L’argent est ce qui ne veut pas de L’UN, de ce tout unifié dans un seul élan de vie. L’argent est ce qui  a crée la chute dans l’illusion, dans la maya comme disent les bouddhistes, dans l’illusion que crée le mental, l’intellect qui a pris le pouvoir sur le cœur. Notre incapacité à aimer, nous aimer les uns les autres de façon inconditionnelle est générée par les peurs : du manque, de l’autre, de l’inconnu, de la mort… Conséquences directes de la méconnaissance totale, de l’égarement et de la non-compréhension de la vie, de son sens sacré et de ses beautés.

Gagner sa vie pour du papier et des chiffres virtuels sur des écrans d’ordinateur, gagner sa vie pour de l’argent qui n’existe même pas, c’est courir pour attraper ce qui n’est pas là, c’est courir pour attraper sa mort en fait. Gagner sa vie c’est de toute évidence ne pas la vivre puisqu’une vie est un cadeau et un cadeau ne se gagne pas, il se donne, s’offre, se restitue mais ne se gagne en aucune façon. Sinon, ce n’est plus un cadeau mais un dû et la vie ne nous doit rien puisque qu’elle nous est offerte ! Gagner sa vie c’est vouloir se faire payer du cadeau reçu ! Quel manque de générosité, quelle vanité, quel irrespect total, grotesque, ridicule, égoïste, égocentrique… Qui réclamerait l’argent du cadeau qu’il reçoit, personne je pense ! Et pourtant c’est que nous faisons chaque jour à chaque instant et c’est ce que nous inculquons à nos enfants, la façon dont nous les formatons depuis des siècles, gagnes ta vie alors que c’est nous qui nous la somme offerte et lui avons offert. Nous faisons payer à nos enfants le fait de les avoir fait naître !

Sans eau, sans air, sans feu (soleil) sans terre, la vie, le cadeau de la vie serait impossible, ni vous, ni moi ne serions là. Quel salaire demande chaque jour les 4 éléments ? Aucun ! Mais ils commencent à en avoir plus qu’assez de notre vanité bouffie d’orgueil à ne pas avoir pris conscience du cadeau qu’ils nous font à chaque seconde depuis des siècles maintenant. Pour gagner notre vie, gagner l’argent, nous avons détruite la terre en grandes parties et bien croyez bien que maintenant c’est elle qui va réclamer sa part…  Elle va remettre de l’ordre afin de garantir sa pérennité et ceci avec ou sans nous, mais une chose est certaine, elle ne fera pas machine arrière et de façon tout aussi certaine, nous pouvons nous attendre à ce qu’elle multiplie de plus en plus et de façon de plus en plus forte le nettoyage indispensable qu’elle doit entreprendre si elle veut continuer à vivre sainement.

Elle va réagir et réagit déjà comme nous-mêmes quand nous sommes malades, elle crache, éructe, tremble, monte en température, est secouée de soubresauts, combat les virus, détruit ce qui lui nuit, c’est le rôle des globules blancs en fait.  Et bien la terre va faire de même, fait de même, au bord de l’asphyxie de l’avoir si maltraitée, elle va se soigner et se débarrasser des parasites, des virus et autres cellules cancéreuses qui la rongent et maltraitent depuis des siècles. Et elle a tout à fait raison, elle doit le faire !

pexels-photo-221012

Le pommier, le cerisier, le poireau, la salade et la carotte, combien vous demande t-il de salaire d’avoir pris le temps de pousser pour que vous puissiez régénérer chaque jour vos cellules et que vous puissiez perdurer dans ce cadeau que la vie est, c’est-à-dire vous même ? RIEN, c’est gratuit, c’est un don d’amour total et unique, ce qu’est la vie en toute réalité, un cadeau gratuit et unique offert en toutes parts égales à chacune et chacun, chaque UNE et chaque UN que nous sommes, vous êtes, je suis et tu es !

Devoir gagner sa vie est pour moi l’horreur de l’horreur car elle m’oblige contre ma volonté première et fondamentale d’exploiter autrui et de me laisser exploité, de prostituer autrui et de me prostituer au détriment de celle qui me porte et me nourrit, la terre ! Gagner ma vie, c’est contribuer contre mon gré à la destruction des générations suivantes tout en me détruisant moi-même.

C’est une telle aberration, un abîme de conneries, d’égoïsme et total égarement des lois ontologiques du vivant, de la vie, de la création, c’est sa pure et simple négation, le déni de vie, le déni du vivant, le déni de la création et de son sens sacré qu’une toute petite minorité nous a imposé depuis des siècles. Une toute petite poignée qui tient l’argent et nous fait croire à l’indispensable illusion de son pouvoir pour mieux nous asservir et s’enrichir pour notre asservissement consenti, à nous exploiter les uns les autres plus qu’à nous aimer les uns les autres. Cet asservissement est abject et inhumain, il est la coupure, notre séparation totale avec la vie, la création et le créateur de toutes choses.

Cordialement

Robin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s