Equilibrer les énergies masculines & féminines

Pour apaiser le corps, l’esprit et notre relation au vivant, Il semble que chacun est intérêt à équilibrer en soi les énergies masculines et féminines, le fait de les comprendre est déjà une grande étape, quelle serait pour toi la première action à réaliser ?

Raphaël

 

L’être, l’ÊTRE n’a rien à voir avec le faire ni l’avoir d’ailleurs… Si toutefois « action » il y a à conduire, c’est de conscientiser que 1 est 2 mais ce n’est pas dans l’action en tant que tel que nous trouverons une meilleure façon d’être mais dans la conscientisation. Cette conscientisation doit être vécue dans le cœur par l’inspire et l’expire de l’être. Or tu ne fais pas l’action de respirer ou d’expirer, c’est ton subconscient qui gère ta survie, tu ne commandes aucune action volontaire pour respirer, c’est juste la pulsion de vie qui met en action ton inspire et ton expire. Sans même que tu doives y réfléchir une seconde, ça se fait, ça se passe de façon tout à fait NATURELLE. Et c’est à ce naturel que nous devons faire appel pour l’intégration de nos parts féminines et masculines car elles sont comme l’inspire et l’expire. L’une ne peut fonctionner sans l’autre car elles sont vivantes en toutes choses et ne sont jamais séparées, sauf dans la tête, le mental.

Cette humanité a rejeté le féminin, or notre être est en fait composé des deux énergies, féminines et masculines. Une âme choisie une polarité dans laquelle elle va venir expérimenter qui elle est, elle s’incarne en tant qu’âme de polarité masculine ou féminine, mais chaque polarité incarnée est faite de ces deux énergies. Une polarité incarnée de genre masculin est pour moitié constituée de féminin et une polarité incarnée de genre féminin est pour moitié constituée de masculin. C’est la loi des mondes, nous n’échappons pas à ce grand tout. Ces deux énergies sont intriquées, enchevêtrées l’une dans l’autre.

Évoluer c’est remettre à sa juste place le féminin sacré qui coule en chaque être humain, c’est oser poser le regard sur sa grande force, sa toute puissance car elle est le moteur principal du vivant. Pour donner la vie il faut UNE terre, UNE eau, UNE femme. Mais cette source de vie ne peut jaillir, se créer et co-créer, re-créer sans le masculin : UN oxygène, UN feu, UN homme.

Nous sommes construits, bâtis, créés des quatre éléments : UNE terre, UN feu, UNE eau, UN oxygène, et ils coulent en nous, Homme ou Femme de façon équitable. Nous sommes créés de ces quatre éléments indissociables et je pense que cela doit revenir à la mémoire humaine.

C’est une très mauvaise compréhension de la vie, de la nature de la création que de diviser l’humain en 2 camps, d’un côté les femmes, de l’autre les hommes, c’est faux ! Le symbole du yin et du yang nous montre de façon très précise cette vérité. C’est à nous de l’incarner, la conscientiser, la respecter pour vivre en harmonie, syntonie, symbiose avec la vie.

yinyang

 

Robin

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s