Le jugement dernier est la pesée des âmes

Qu’est ce que la pesée des âmes ?

Tout être incarné est une âme qui revêt un vêtement de chair dans la matière afin de réaliser l’expérience du divin et de qui il/elle est.

Ce chemin dans la matière doit être réalisé afin que l’âme, par de multiples incarnations puisse s’éveiller, c’est à dire redevenir auto-consciente, faire son retour à la maison dans les bras de son créateur, revenir à la source divine d’où elle est « sortie ». Ces incarnations multiples conduisant l’âme à son r-éveil, sont aussi réalisées pour spiritualiser la matière. En effet, la matière aussi cherche son éveil, être auto-consciente.

La matière est comme une école. Dans l’oubli de sa conscience, l’âme vient se polir comme le bois est poli par le papier de verre afin de s’affiner et de retourner dans les bras du grand Tout. Le retour est programmé dans le subconscient de l’être où règne le Soi, l’Etre. Ces incarnations sont nécessaires, elles sont pour l’âme comme des examens, des interrogations faites tout au long de nos études. A la différence que notre Vie est une longue étude qui ne s’arrête pas sur les bancs de l’école mais perdure des vies durant, jusqu’à obtention du diplôme final, le retour au Soi, à l’Etre !

Cette notion de pesée des âmes nous vient de l’Égypte antique et ensuite elle est arrivée en occident avec le christianisme et l’archange Michel pesant nos bonnes et mauvaises actions dans une balance après notre trépas. Comme en Egypte c’est la notion du jugement personnel et du jugement dernier.

pesée du coeur lors du jugement des âmes papyrus d'hounefer
Scène issue du papyrus d’Hounefer montrant la pesée du cœur lors du jugement de l’âme
Hôtel_Dieu_Altarbild
La pesée des âmes dans le retable polyptyque du Jugement Dernier de Rogier van der Weyden aux Hospices de Beaune, 1443-1452

Lors de mes expériences j’ai vécu une expérience de mort imminente (EMI) et suis même passé au travers de cette expérience pour me réincarner à nouveau afin de témoigner des beautés de la vie pour ceux que cela intéresse.

Notre âme est immortelle, OUI ! Si notre corps de chair est périssable car elle n’est qu’un véhicule (véhicule des plus merveilleux qui soit bien évidemment), notre âme elle, est immortelle !

Les EMI sont maintenant bien connues, de nombreux ouvrages en parlent et les témoignages prouvent qu’il y a bien une vie après la mort. Mais je souhaite rectifier certains termes. En fait la mort n’existe pas en tant que telle. Notre corps, le véhicule de matière péri mais en aucun cas notre âme donc je pense que nous ne pouvons pas parler de mort. Tout au plus il s’agit d’une séparation momentanée de la matière et de notre âme. Cette dernière continuera de vivre dans un monde vibratoire, une dimension supérieure des mondes subtils adaptés au niveau de conscience que l’âme aura atteint en se désincarnant (il y a de nombreuses maisons dans la demeure de mon Père…) Là elle pourra continuer son chemin, évoluer, se soigner, pour entamer par la suite et selon son choix une nouvelle incarnation dans la matière afin de parfaire son évolution, son retour à la maison, son retour au divin.

Quand notre âme se détache du corps, comme d-écrit il y a ce long tunnel avec une vision d’une grande lumière blanche pleine de chaleur, de joie, de bonheur et félicité. C’est l’accueil dans le monde subtil, éthéré. Ensuite après ce passage, Dieu, la Vie, la Conscience supérieure de toutes choses nous prend dans ses bras et là nous découvrons ce qu’est l’amour inconditionnel. A cet instant nous sommes aimés de façon totale et inconditionnelle, comme une mère, un père qui revoit son enfant après une longue séparation.

Ensuite vient le jugement, ah je sais ça va faire peur car nous sommes toujours dans la croyance stupide d’un Dieu vengeur qui punit, ceci est bon, ceci est mauvais et voici ta pénitence ! Stop, cela ne se passe absolument pas comme ça ! Dieu est omni-sagesse et ne connait que l’AMOUR, IL ne juge rien ni personne, IL AIME !

Ce qui se passe c’est que l’âme, aimée de cette façon dans l’amour justice et vérité, se voit telle qu’elle est. Elle ne peut plus tricher, mentir, se cacher de la moindre des façons, elle est nue, complètement nue et pleinement visible au Grand Tout. Elle est pleinement visible à la conscience supérieure qui l’a crée. A ce moment là, tout le fil de la vie de l’âme lui est rejoué devant les yeux. L’âme peut revoir tout ce qu’elle a fait, réalisé, dit, pensé, à travers le filtre de l’amour inconditionnel dans lequel elle vibre à ce moment. L’Amour total et unique, l’Amour justice et vérité fait voir, comprendre, conscientiser à cette âme toute la nature de ses actes dans la matière. C’est ce que l’on appelle voir tous ses actes accomplis, les bons comme les moins bons !

Cette vérité vécue n’est pas un jugement venant de l’extérieur, d’une puissance supérieure qui nous juge, NON absolument pas. C’est un auto-jugement. C’est l’âme elle-même qui se juge à travers cet amour inconditionnel qui lui est offert et dans lequel elle baigne à nouveau. Cet Amour est la source d’où elle vient.

Lors de cet auto-jugement, l’âme perçoit toute son existence de la façon la plus fine et la plus subtile qui soit. Elle goutte pour elle-même, en elle-même, tout ce qu’elle a réalisé sur terre, le bon comme le moins bon. C’est une différence à bien comprendre. Nous ne sommes pas jugés par une instance supérieure mais nous nous jugeons nous-même face à cet amour total, cette amour justice et vérité dans lequel nous sommes baignés. La supra-conscience, Dieu, nous prend dans ses bras et c’est là où nous nous jugeons et pouvons réellement apprécier ce que nous avons crée sur terre. Comme un coup d’œil dans le rétroviseur, nous revoyons et gouttons pleinement tout ce que nous avons fait sur terre à nous-même comme à autrui.

C’est un moment de joie, d’amour, de félicité incommensurable, d’une intensité si forte, si pure, que le vocabulaire humain si pauvre ne peut décrire.

Dans cet auto-jugement, la pesée de votre âme, vous voyez, gouttez dans votre âme, tout ce que vos actes, paroles et pensées négatives ont engendré sur terre pour vous et autrui. Et ce n’est pas facile à encaisser car vous ne pouvez absolument pas vous défiler ni vous justifier car toute tentative de justification est la preuve de votre manque d’amour inconditionnel !

Lors de ce passage, vous pesez, mesurez chacun de vos choix, chacun de vos OUI, chacun de vos NON, vous voyez, gouttez, car là est le mot, vous gouttez, ressentez dans votre âme tout ce que vous avez fait, créé sur la terre. Vous revivez la caresse, la tendresse que vous avez offert à un être, vous voyez, gouttez en votre âme ce que cette caresse a produit chez cet être, vous gouttez pour vous-même, vous ressentez la joie, la douceur, la beauté de cette caresse que vous avez offert. Mais plus encore, cette caresse offerte à autrui vous fera aussi vivre ce que cette âme en a fait. C’est-à-dire que cette âme ayant reçu de vous ce geste d’amour, l’aura elle-aussi offert à une autre âme. Et ainsi de suite si cette caresse a été offerte à une autre âme car nous sommes tous UN, interconnectés et tous responsables des uns et des autres. Nous ne sommes pas séparés mais sommes tous de même origine, de même Mère/Père !

Vous revivez aussi pour vous-même votre manque d’amour et ce qu’il a créé chez autrui.

Exemple, vous donnez une gifle ou vous manquez d’amour, de respect à un être, et bien vous allez revivre, goutter en vous-même, en votre âme, la douleur de la gifle que vous avez donné à une autre âme. Et là aussi ça ne s’arrête pas là. Votre geste étant dénué d’amour, cette âme donnera elle aussi probablement dans sa vie une gifle à une autre âme. Elle continuera de faire souffrir puisqu’elle croira légitime de le faire ayant elle-même souffert de votre gifle. La douleur de la gifle que cette âme aura donné à une autre âme, vous la goutterez pour vous-même également.

Etant tous connectés, interconnectés, nous vivons, revivons, gouttons pleinement en cascade tout ce que nous avons créé de bon comme de moins bon.

C’est lors de cette expérience que l’âme engramme son karma. S’étant auto-jugée, elle a vu les moments où elle a manqué d’amour inconditionnel. Cette âme se réincarnera dans le but de parfaire, « réparer » son manque d’amour inconditionnel. C’est la danse magique, magnifique et sublime des mondes. Ayant manqué notre cible, péché, nous revenons pour réparer et faire une plus grande expérience de qui nous sommes en essayant de donner, offrir plus d’amour. En effet, l’âme a bien pris conscience de là où elle a chuté, manqué de vigilance, de là où elle n’a pas aimé tout et tous de façon totale et inconditionnelle en total respect des lois de la création.

Tous, absolument tous nous passerons par cette pesée des âmes, il n’y a aucun moyen d’y échapper, c’est notre chemin indispensable pour évoluer, grandir, devenir conscient dans la conscience, revenir au Soi dans la matière pour qu’IL SOIT !

Je dis bien et répète, nul ne peut y échapper, les puissants comme les faibles, les riches comme les pauvres, rien ni personne n’échappe à l’amour justice et vérité !

Robin

2 réflexions au sujet de “Le jugement dernier est la pesée des âmes”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s